Le saviez-vous ? Le diabète et la santé des gencives influent l’un sur l’autre. Dans les faits, une hygiène adéquate écarte de façon générale les problèmes dentaires et de gencives. Mais elle contribue également à l’amélioration de la glycémie et à la prévention de complications diverses. Inutile de préciser que les bonnes habitudes en santé dentaire deviennent d’autant plus importantes pour une personne diabétique.

 

Le diabète aggrave les infections gingivales 

De son côté, l’hyperglycémie peut considérablement compliquer l’état des gencives de la personne qui en souffre. La moindre gingivite ou inflammation peut devenir problématique. Le diabète exacerbe ce mauvais état des gencives. Cette aggravation mène souvent à la parodontite et peut même conduire à la perte des dents.

La parodontite communément nommée maladie parodontale se caractérise par la dégradation des tissus qui recouvrent la dent. Des infections bactériennes ou parasitaires sont la plupart du temps à la source de cette inflammation de la gencive rendue à un stade avancé. Un diabète mal contrôlé peut tripler l’effet destructeur de la parodontite.

Comment expliquer ce phénomène ?

Certains symptômes reliés au diabète entrainent des conséquences néfastes sur la santé dentaire. Par exemple, la diminution de la salive empêche l’autonettoyage de la bouche qui favorise la plaque dentaire. Une augmentation du glucose dans la salive causée par un diabète difficilement contrôlé permet aux bactéries de se développer plus facilement. La perte de collagène des tissus s’avère, elle aussi, dommageable pour le parodonte (ensemble des tissus qui recouvrent la dent). Enfin, une mauvaise circulation du sang dans les gencives peut nuire à la guérison.

Des solutions

Le dépistage précoce d’une inflammation de la gencive s’avère des plus profitable pour une personne diabétique, car il permet d’agir immédiatement sur la cause du problème avant que la situation ne se détériore.

Évidemment, une bonne hygiène buccodentaire quotidienne constitue manifestement, et pour tous, la meilleure prévention. L’examen périodique chez le dentiste peut exiger une fréquence accrue selon l’état général de votre bouche. Pour les personnes souffrant d’hyperglycémie, une attention particulière (examen tous les quatre à six mois) est recommandée surtout chez celles qui contrôlent difficilement leur diabète ou qui négligent leur hygiène buccale quotidienne.

Les brossages après tous les repas ainsi que l’utilisation d’une brosse à dents fonctionnelle, dont les soies ne sont pas recourbées et qui compte moins de trois mois, doivent faire partie du quotidien. L’utilisation de la soie dentaire représente un élément important dans la prévention des maladies parodontales, car elle accède à des zones difficilement atteignables autrement et participe à l’élimination des bactéries et de la plaque dentaire.

Si vous éprouvez des difficultés à atteindre certaines zones entre les dents ou à passer le fil dentaire, parlez-en sans tarder à votre dentiste ou votre hygiéniste dentaire. Des accessoires existent pour faciliter différentes tâches d’hygiène buccale, n’hésitez pas à vous renseigner à ce sujet, et surtout, n’oubliez pas votre examen périodique !